Symptômes et signes de l’infection urinaire chez la femme

La plupart des femmes ayant souffert d’une infection urinaire dans le passé sont tout à fait capables de reconnaître les premiers symptômes avant que celle-ci ne se déclare complètement. En fait, on trouve sur internet de nombreuses anecdotes de femmes qui affirment être en mesure de se diagnostiquer elles-mêmes plusieurs jours avant de passer un examen médical permettant de détecter précisément l’infection.

Chez les femmes pré-ménopausées, l’infection urinaire est le troisième problème de santé le plus courant après le rhume et la grippe. En outre, la majorité des femmes développeront au moins une infection urinaire au cours de leur vie et beaucoup d’entre elles souffriront d’infections récurrentes. Les femmes sont nettement plus susceptibles de développer une infection urinaire que les hommes. Selon certaines études, le risque peut être jusqu’à 10 fois élevé ! Pourquoi ? Parce que la longueur moyenne de l’urètre est de 4 cm chez la femme, mais de 20 cm chez l’homme !

Le symptôme le plus courant et le plus identifiable d’une infection urinaire est probablement la douleur et / ou la brûlure ressentie pendant la miction, qui est appelée la dysurie. Un autre symptôme très commun est le besoin urgent d’uriner fréquemment, ou dans certains cas, presque constamment, mais sans pouvoir le faire, ou en n’urinant qu’une très petite quantité, mais une forte envie. Les autres symptômes sont :

  • Des hésitations – Similaires à la sensation d’avoir envie d’uriner mais d’être incapable de le faire, ou ressentir un besoin urgent d’uriner, mais de ne pas pouvoir le faire, ou alors de n’uriner que de très petites quantités.
  • Une urine trouble, malodorante, ou contenant du sang.
  • Une fièvre légère, généralement moins de 38.5°C
  • Des malaises (le fait de “ne pas se sentir bien” en général)

Il est important d’être capable de reconnaître la différence entre une infection de la vessie et une infection urinaire, et une infection rénale plus grave. Les symptômes d’une infection rénale peuvent souvent se développer rapidement, et être différents de ceux d’une infection urinaire. Parmi les symptômes d’une infection rénale, on trouve :

Une forte fièvre (généralement plus de 38.5°C)
Des frissons / tremblements
Des nausées et / ou vomissements
Des douleurs au dos ou au flanc, généralement d’un seul côté. Parfois appelées “douleurs lombaires”

Si vous avez essayé de soigner votre infection de la vessie à la maison et que vous n’y êtes pas parvenu, vous devez immédiatement consulter un médecin si vous pensez que vous avez développé une infection rénale. Souvenez-vous qu’un bon diagnostic correspond à  90% du traitement !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *